Offres d'emploi administratives, Psychologue
Ref. 004

Psychologue (H/F) - CDD - 80%

Caractéristiques du poste

Type de contrat : CDD 9 mois, A partir du 05/11/2019

Modalité : 80%

Pôle d'affectation : EST - ORSPERE SAMDARRA

Lieu : CENTRE HOPITALIER LE VINATIER

Postuler

1. GRADE, METIER, EMPLOI

Grade : Psychologue de classe normale

Emploi : Psychologue

Métier : Psychologue

% Temps : 80%

2. AFFECTATION

Disponibilité : présence obligatoire les jours d’ouverture de l’espace psycho-social et une journée dans les locaux de l’Orspere-Samdarra.

POLE : EST

Structure interne : CR 0190

Unité de soins : ORSPERE-SAMDARRA

Unité fonctionnelle : UF 2096

3. CARACTERISTIQUE DU LIEU D'EXERCICE

L’Orspere-Samdarra, observatoire national « santé mentale, vulnérabilités et sociétés » est hébergé au Centre hospitalier le Vinatier, sous la direction d’Halima Zeroug-Vial, médecin psychiatre. L’équipe est pluridisciplinaire (sociologues, psychologues, psychiatres, politiste) et travaille sur des thématiques à l’interstice entre le champ de la santé mentale, de la précarité et de la migration.

Il s’organise en deux pôles : un pôle recherche et un pôle ressource. Les recherches d’envergures sont menées en partenariat avec des universités et des laboratoires CNRS à l’échelle nationale. Par ce biais, l’Orspere-Samdarra participe au renouvellement des savoirs, aux confins des sciences contemporaines (psychiatrie sociale, sociologie pragmatiste, psychologie communautaire…). L’objectif est de produire une connaissance sur les problématiques spécifiques aux publics, aux modalités de soins et d’interventions à partir d’enquêtes sur les pratiques de terrain.

Le pôle ressource s’adresse à des professionnels et bénévoles de différents domaines : des personnels soignants, des intervenants sociaux, des juristes, des médiateurs, des enseignants et des étudiants mais également des décideurs, des institutionnels, etc. Il se donne l’objectif de venir en appui à ces acteurs dans l’exercice de leurs missions en proposant différents outils : permanence téléphonique, journée d’étude, groupe de travail, coordination locale, formation, séminaire de réflexion, etc.

Lien entre ces deux pôles, la revue Rhizome est éditée depuis avril 2000 et vise à approfondir la réflexion théorique et pratique sur les liens complexes entre santé mentale et précarité et se veut une contribution au débat collectif. Toutes nos actions, journées d’étude, publications sont disponibles gratuitement et diffusable librement.

4. DEFINITION GENERALE DU PROJET 

Projet Orspere-Samdarra « espace psychosocial » : Les problématiques rencontrées par les personnes en situation de migration semblent souvent relever de souffrances psychosociales. Il nous parait fondamental, en complémentarité de l’offre de soins et des dispositifs spécifiques existants en santé mentale, de penser et de proposer des espaces de soutien à l’interstice entre le social et le soin, dans lesquels les personnes peuvent parler librement de leurs difficultés dans la société d’accueil, construire des liens et valoriser leurs savoir-faire et compétences.

L’intérêt de cet espace sera notamment de maintenir et renforcer une forme de santé mentale qui n’attende pas l’apparition d’un trouble ou l’émergence d’une demande de soin, en s’appuyant notamment sur le lien social et les ressources des proches et des « pairs ».

L’Orspere-Samdarra propose donc la mise en place d’un espace psychosocial à destination des personnes migrantes, un espace co-construit avec la présence d’un psychologue et d’un médiateur, ouvert quatre demi-journées par semaine.  

Cet espace psychosocial s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche en sciences humaines et sociales « TIASAMN », qui vise à comprendre comment interviennent les tiers (interprètes, médiateurs et pairs…) dans les parcours de soins des personnes migrantes. La personne recrutée sera amenée à participer aux activités scientifiques en lien avec le projet. Ce projet est financé par la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS), la Fondation de France et l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes à titre expérimental pendant 1 an (2019-2020).

Pour cette action expérimentale, le territoire visé sera dans un premier temps Lyon et son agglomération.

L’ouverture de cet espace est prévue en novembre 2019, après une première phase d’évaluation des besoins.

5. ACTIVITES PRINCIPALES

  • Vous serez présent sur l’espace quatre après-midi par semaine en lien avec d’autres professionnels, notamment le médiateur (avec qui vous n’aurez pas de lien hiérarchique) et le stagiaire psychologue (que vous serez chargé d’encadrer).
  • Vous serez à l'initiative de la mise en place de l'espace et de ses modalités de fonctionnement participatives, collaboratives et éthiques : vous veillerez à mettre en place les outils nécessaires à la co-construction du lieu et des activités avec les personnes fréquentant l'espace.
  • Vous mettrez en place des règles et une charte de l’espace.
  • Vous participerez avec les personnes présentes à permettre un accueil chaleureux, bienveillant, ouvert, sécurisant, qui favorise l’échange, la construction de lien, l’expression dans le respect mutuel.
  • Vous rendrez possible l’expression des besoins et envies des personnes et en fonction co-animerez ou animerez des ateliers : activités artistiques, d’expressions, ludiques, ateliers d’informations, etc.
  • Vous veillerez à mettre en place les outils et supports nécessaires au renforcement des capacités et du pouvoir d’agir des personnes fréquentant l’espace. Vous vous inspirerez des pratiques d’auto-supports et d’empowerment.
  • Vous réaliserez un travail de coordination avec les structures et associations partenaires. 
  • Vous veillerez, si besoin, à la mise en relation des personnes fréquentant l’espace avec les institutions/professionnels intervenant dans leurs parcours. Vous serez particulièrement vigilants à la coordination de leur trajectoire en santé mentale.
  • Vous participerez aux réunions avec l’équipe du projet. Vous serez vigilant à la mise en place d’un temps de coordination avec le médiateur avant l’ouverture de l’espace et d’un temps de reprise après la fermeture.
  • Vous participerez à la communication et au suivi du projet (comité de suivi, construction des outils et des activités, aide à l’évaluation de l’action, etc).
  • Vous participerez également aux activités générales de l’Orspere-Samdarra et à la valorisation du projet.

6. COMPETENCES ET QUALITES REQUISES

  • Capacité d’écoute et d’analyse clinique
  • Bonne maitrise de l’anglais. La maitrise d’une autre langue est un plus
  • Connaissances et expérience en clinique psycho-sociale souhaitées
  • Compétences en animation de groupe, et maitrise des outils de médiation
  • Faculté à « aller vers » des personnes en souffrance psychique et à adapter son cadre d’intervention
  • Sensibilité aux pratiques et aux postures de l’empowerment
  • Connaissance des réseaux de santé pour personnes migrantes et/ou précaires et des parcours migratoires
  • Capacité à travailler en pluridisciplinarité.

6.1. Formation souhaitée :

  • Titulaire d’un Master 2 de psychologie.
  • Une spécialité en interculturalité et/ou en clinique du traumatisme serait appréciée.

6.2. Expérience professionnelle :

Une expérience en milieu interculturel et en clinique psycho-sociale et groupale est demandée.

 

Merci d’adresser votre CV et lettre de motivation au Centre Hospitalier Le Vinatier, Direction des Ressources humaines, cellule recrutement, par mail : cellule.recrutement.drh(at)ch-le-vinatier(dot)fr le 25 octobre au plus tard (prise de poste autour du 5 novembre).

Haut de contenu