Offres d'emploi administratives, Psychologue
Ref. 001

Neuropsychologue (H/F) - CDD 3 mois - 100%

Caractéristiques du poste

Type de contrat : CDD 3 mois, 5 novembre 2018

Modalité : 100%

Pôle d'affectation : CENTRE

Lieu : CH LE VINATIER

Postuler

1. GRADE, METIER, EMPLOI

Grade : Psychologue spécialisé(e) en neuropsychologie

Emploi : Psychologue spécialisé(e) en neuropsychologie

Métier : Neuropsychologue

% Temps : 100%

 

2. RATTACHEMENT HIERARCHIQUE ET FONCTIONNEL

Le psychologue est placé sous l’autorité directe du médecin qui coordonne les soins et l’activité du service. Il collabore, dans le cadre de ses compétences, avec tous les membres de l’équipe pluri-professionnelle, ainsi qu’avec l’ensemble des intervenants de la prise en charge.

Dans le cadre des délégations en vigueur, le neuropsychologue est placé sous l’autorité du Responsable de Service le Pr Nicolas FRANCK, par délégation fonctionnelle du Chef de Pôle Dr Anne MONNET.

Conformément à la législation en vigueur :

  • L’agent est soumis aux droits et obligations des fonctionnaires (Titre IV) ;
  • L’agent est tenu au devoir de réserve et au secret professionnel ;
  • L’agent ne doit pas consommer de produits illicites et de l’alcool sur les lieux et pendant les heures de travail.

 

3. AMPLITUDE HORAIRE – HORAIRES – CYCLE

Amplitude de référence : 9H00 -19H00 (selon les nécessités de service).

Cycle hebdomadaire de 38h20 avec repos fixes les week-ends et jours fériés.

Congés pris dans le respect de l’organisation du service.

 

4. AFFECTATION

POLE : CENTRE

Structure interne : Service Universitaire de Réhabilitation (SUR)

Unité de soins : Service Universitaire de Réhabilitation (SUR)

Unités fonctionnelles : 1798

 

5. CARACTERISTIQUES DU POLE D’AFFECTATION

Le pôle Centre couvre le secteur géographique des 3ème, 6ème et 8ème arrondissements de LYON. Il est au service d’une population de plus de 16 ans de 179 383 habitants et comprend l’arrondissement de Lyon le plus peuplé.

Le pôle est composé de 4 structures internes :

Un secteur transversal à vocation polaire :
  • •La Psychiatrie extrahospitalière du sujet âgé CMP Personnes Agées [3ème – 6ème – 8ème] et Centre de Jour Personnes Agées Lafayette (polaire) ;
  • •Une unité d’hospitalisation complète de courte durée : V. MAGNAN ;
  • •Une unité pour les patients de longue évolution : C.PASCAL
  • •Une unité de réadaptation : La Traille
  • •Un foyer de transition : Le Transval
  • •La Psychiatrie extrahospitalière du sujet âgé CMP Personnes Agées [3ème – 6ème – 8ème] et Centre de Jour Personnes Agées Lafayette (polaire) ;
  • D’un appartement thérapeutique ;
  • •Le Centre Sportif ;
  • •La Maison des Arts.
Deux secteurs cliniques :

SECTEUR 69 G 31 : Ce secteur comprend les unités fonctionnelles accueillant les patients du 6ème et 3ème arrondissements de Lyon.

  • 3ème arrondissement :
    • Une unité d’hospitalisation complète : H. EY ;
    • Un CMP/ CATTP adulte situé 10 rue de Sévigné 69003.
  • 6ème arrondissement :
    • Une unité d’hospitalisation complète : G. DAUMEZON ;
    • Un CMP/CATTP adulte situé 26 rue Tête d’Or 69006 ;
    • Un Centre de Jour Adulte situé cours Lafayette (polaire).

SECTEUR 69 G 05 : Ce secteur s’adresse aux patients du 8ème arrondissement de Lyon.

  • Une unité d’hospitalisation complète : JP FALRET ;
  • Un CMP/CATTP adulte situé 6 rue Sarrazin 69008 ;
  • Un Centre de Jour Adulte (polaire) adulte situé boulevard Jean XXIII.
Un service universitaire à vocation régionale :

Son activité se déploie sur 2 sites : Sarrazin (ateliers), dans le 8ème arrondissement et bâtiment 517 au CH le Vinatier.

  • Unité commune ;
  • Diagnostic et suivi de réhabilitation ;
  • Bilans cliniques brefs ;
  • Bilans techniques brefs ;
  • Evaluation et insertion professionnelle ;
  • Evaluation et insertion sociale ;
  • Remédiation cognitive ;
  • Education thérapeutique et soutien des familles ;
  • Sous-traitance ;
  • Menuiserie - Rénovation ;
  • Horticulture – Espaces verts ;
  • Insertion dans la cité ;
  • Recherche.

6. CARACTERISTIQUES DU LIEU D’EXERCICE

Labellisé Centre référent par l’ARS en 2013, le service universitaire de réhabilitation a pour vocation de promouvoir la réinsertion sociale et professionnelle des personnes souffrant d’un handicap psychique. Il est impliqué dans l’évaluation et le soin des patients souffrant de troubles mentaux chroniques, dans la recherche thérapeutique (développement de nouveaux outils thérapeutiques et d’évaluation) et dans l’enseignement et la formation (enseignement de la psychiatrie et, en particulier, de la thérapeutique psychiatrique à travers le champ de la réhabilitation psycho-sociale). Il répond ainsi aux recommandations de l’OMS qui envisage la réhabilitation comme un moyen d’accompagnement de la maladie qui vise à permettre aux patients :

  • de réduire les symptômes de la maladie et les effets contraires des traitements ;
  • d’améliorer leurs compétences sociales (capacité à interagir avec autrui de manière adéquate) ;
  • de réduire la stigmatisation et de la discrimination ;
  • de soutenir leurs familles ;
  • de renforcer leur pouvoir en tant qu’usagers.

 

7. DEFINITION GENERALE DE LA FONCTION

Le Psychologue collabore, dans le cadre de ses compétences, avec tous les membres de l’équipe pluri-professionnelle, ainsi qu’avec l’ensemble des intervenants de la prise en charge.

 

8. ACTIVITES PRINCIPALES

  • Organiser et mettre en oeuvre l’activité d’évaluation de l’unité (en lien avec les autres neuropsychologues du SUR) en participant à la réalisation des évaluations neuropsychologiques des patients du SUR ;
  • Participer à l’organisation et à la mise en oeuvre de la remédiation cognitive sur le SUR ;
  • Contribuer à l’activité de recherche du service.

 

9. ACTIVITES SPECIFIQUES

  • Favoriser l’adhésion du patient à son projet de réinsertion ;
  • Participer au suivi thérapeutique, en collaboration avec les équipes du service (médicales, psychologiques, paramédicales, sociales et techniques) et les équipes référentes du patient extérieures au service ;
  • Evaluer l’atteinte des objectifs de réinsertion ;
  • Participer à la construction de projet en adéquation avec les capacités objectives du patient ;
  • Favoriser l’adhésion du patient à son projet de réinsertion ;

 

10. COMPETENCES ET QUALITES REQUISES

  • Avoir une connaissance du handicap psychique et des patients en grande difficulté et fragilisés par la maladie mentale ;
  • Avoir une connaissance des pathologies psychiatriques ;
  • Savoir utiliser les logiciels de l’établissement (Cortexte, Octime). Le cas échéant, s’y former ;
  • Savoir travailler en équipe pluridisciplinaire ;
  • Le professionnel devra faire preuve de qualités humaines d’écoute et d’empathie. Il devra également respecter les règles de déontologie professionnelle (en particulier le devoir de réserve et le respect de la hiérarchie) et savoir inscrire sa pratique dans une distance relationnelle individualisée et adaptée à chaque patient.

10.1. Formation

  • Posséder le diplôme de psychologue spécialisé(e) en neuropsychologie ;
  • Etre formé(e) à l’analyse et à l’interprétation des données scientifiques ;
  • DU thérapie cognitive et comportementale souhaité.

10.2. Expérience professionnelle

Expérience souhaitée en milieu psychiatrique.

10.3. Connaissances spécifiques attendues

Avoir une expérience dans le domaine de la remédiation cognitive.

Haut de contenu