Ref. ASSISTANT SOCIAL

ASSISTANT SOCIAL - CDD 3 mois - Immédiat

Caractéristiques du poste

Type de contrat : CDD 3 mois jusqu'au 31/03/2018, Immédiat

Modalité : Temps plein

Pôle d'affectation : PSYCHIATRIE DU SUJET AGE

Lieu : Sisley

Postuler

1. GRADE, METIER, EMPLOI

Grade : Assistant Socio-Educatif

Emploi : Assistant Socio-Educatif

Métier : Assistant Service Social

Temps : 100%

2.      RATTACHEMENT HIERARCHIQUE ET FONCTIONNEL

L'Assistant socio-éducatif est rattaché à la filière para médicale et relève de sa hiérarchie : cadre soignant assistant de chef de pôle et Directeur des Soins.

Dans le cadre des délégations en vigueur et par délégation du chef de pôle, l’assistant socio-éducatif est placé sous l’autorité du chef de service intra hospitalier du pôle PSA, avec délégation au praticien hospitalier responsable de l’unité Sisley.

3.      AMPLITUDE HORAIRE – HORAIRES – CYCLE

  • Amplitude horaire : 8 h – 19 h
  • Repos fixes les week-ends et jours fériés
  • Cycle de 38h20 par semaine

  • Horaires de travail pré définis de 9h à 17h avec possibilités de modifications au regard de la charge de travail et de l’organisation du pôle

  • Congés pris en concertation avec l’ensemble des membres du service, afin de maintenir la continuité du travail social sur le service et après validation par le responsable. 

4.      AFFECTATION

Pôle : Psychiatrie du Sujet Agé

Structure interne : Service intra hospitalier 69Z98

Unité de soins : Alfred Sisley

Unité fonctionnelle : 1330

5.        CARACTERISTIQUES DU LIEU D’EXERCICE

Le Pôle de Psychiatrie du Sujet Âgé est composé de deux structures internes et accueille des patients présentant des symptômes psychiatriques en lien avec l’avancée en âge, symptômes traversant l’intégralité de la nosographie psychiatrique de l’adulte. Il couvre l’ensemble des secteurs du  CH Le Vinatier.

Les critères d’indication de prise en charge pour une évaluation ou une hospitalisation sont les suivants :

·         Patients de plus de 65 ans présentant une première décompensation psychiatrique et/ou ne bénéficiant plus de suivi depuis plus de 5 ans par les équipes de psychiatrie de l’adulte de l’hôpital.

 ·         Ce critère délimitant la frontière d’indication de prise en charge, le pôle reste concerné par tous les patients âgés, y compris ceux référés aux unités des pôles adultes du CH le Vinatier, et peut proposer son soutien spécialisé aux équipes de psychiatrie de l’adulte.

 5.1.             Structure interne intra hospitalière, service 69Z98 : 

Elle comprend trois unités d’hospitalisation temps plein de court séjour d’une capacité de 24 lits + une chambre d’apaisement. A ces 24 lits, s’ajoute dans chaque unité une place d’hôpital de jour. Une place d’hôpital de nuit est également mobilisable sur l’ensemble des trois unités.

Ce dispositif intra hospitalier est complété par le CATTP Berthe Morisot  qui prend en charge des patients hospitalisés à temps complet, pour qui un projet de sortie s’envisage ou est réalisé. Une fois le patient sorti, la poursuite d’activités thérapeutiques groupales : groupe accueil, groupes à médiation (corps, escapades gourmandes, chant, arts et cultures…) participe à une transition accompagnée.

L’unité Renoir s’adosse aux secteurs couverts par le pôle Ouest de psychiatrie adulte. Ainsi, elle accueille les patients résidant dans les arrondissements et communes suivants : 1er, 2ème, 4ème, 5ème  arrondissements, Caluire, Fontaines sur Saône, Fontaines Saint Martin, Cailloux sur Fontaine, Rillieux, Sathonay, Neuville, Genay, Rochetaillé et Vaulx-en-Velin.

 L’unité Sisley s’adosse aux secteurs couverts par le pôle Centre de psychiatrie adulte. Elle accueille les patients résidant sur les arrondissements suivants : 3ème,  6ème, 8ème arrondissements de Lyon.

 L’unité Sisley  est une unité de soins de 24 lits d’hospitalisation à temps complet (incluant 3 chambres médicalisées) et d’une chambre d’apaisement.

 L’équipe pluri professionnelle est composée d’un médecin psychiatre temps plein, d’un gériatre ½ temps, d’un CDS temps plein, d’une assistante sociale temps plein, de 11.5 ETP Infirmiers, de 7 ETP ASD, de 4 ETP ASH, d’un ½ ETP de psychologue, et d’un poste d’interne. Peuvent également intervenir dans les prises en charge l’ergothérapeute, la psychomotricienne,  la neuropsychologue (travaillant à temps plein sur le pôle) et l’orthophoniste (à mi-temps sur le pôle).

Réflexions collectives dans l’unité :

·         Réunion clinique : Hebdomadaire

·         Flash clinique : Hebdomadaire 

·         Réunion de secteur : Bimestrielle

·         Réunion soignants/soignés : Hebdomadaire 

·         Réunion cadre/soignants : Mensuelle

·         Réunion d’articulation HDJ/CATTP : Mensuelle

Réflexions collectives dans le pôle : 

·         Groupe formation : Mensuel

 ·        Groupe de réflexion clinique : Mensuel

 L’unité Gauguin s’adosse aux secteurs couverts par le pôle Est de psychiatrie adulte. Elle accueille les patients résidant  dans les communes suivantes : Villeurbanne, Bron, Décines, Charpieu, Meyzieu, Chassieu, Genas, Jonage, Jons, Pusignan, Saint-Bonnet de Mûre, Saint-Laurent de Mûre, Colombier-Saugnieu.

 5.2.             Structure interne extra hospitalière, service 69Z25

Elle comprend trois dispositifs de soins, tous trois situés au 98 rue Boileau dans le 6ème arrondissement de Lyon.

Le Centre de Guidance Familiale gérontopsychiatrique est une structure de soins interhospitalière (CH St Cyr au Mont d’Or, CH St Jean de Dieu, Hospices Civils de Lyon et CH Le Vinatier).

Il a pour objectif d’accueillir et soulager la souffrance psychique de familles en crise à l’occasion de la perte d’autonomie et de la maladie d’un parent âgé.

Issu d’un projet commun HCL (pavillon K)- CH Le Vinatier, L’Equipe Mobile d’Evaluation et d’Orientation PSA représente la branche psychiatrique du dispositif et  prend en charge des personnes de plus de 65 ans présentant des troubles psychiatriques, qu’elles se trouvent à domicile ou en institution médico-sociale. Elle intervient uniquement sur les secteurs géographiques desservis par le CH Le Vinatier et s’articule, sans se substituer, aves les réseaux de soins déjà existants (ex : Equipe Mobile Maladie d’Alzheimer).

La mission de l’EMEOPSA est d’évaluer la situation clinique sur le terrain (domicile, lieu de soins, lieu d’hébergement) afin d’orienter le patient vers des dispositifs adaptés et d’optimiser la trajectoire de soins. Ainsi, l’équipe mobile peut, au regard de la situation, établir une évaluation clinique, donner un conseil thérapeutique et préconiser une orientation en lien avec le médecin traitant.

L’hôpital de jour Les Nymphéas, d’une capacité de 15 places, accueille en soins des patients de plus de 65 ans présentant des troubles cognitifs et psychiques associés.

Sur le modèle d’une approche bio-psychosociale de la personne âgée, l’hôpital de jour développe une approche intégrative des troubles mentaux associant la dimension cognitive à la dimension psychopathologique. Il s'agit, en travaillant aussi bien en amont qu’en aval de l’hospitalisation complète

 .        d’évaluer la pertinence de la demande d'hospitalisation complète

·         de proposer une prise en charge alternative

·         de repérer et traiter les patients qui risquent de présenter des troubles notamment du comportement avant qu’ils n’évoluent vers la crise nécessitant l’hospitalisation

·         de faciliter les sorties d’hospitalisation en proposant un étayage adapté à la poursuite des soins.

 

Les missions de l’HDJ sont appelées à s’intensifier autour de trois axes :

 ·         la fonction de bilan/orientation

 ·         la fonction de soin en hôpital de jour

 ·         la fonction post-cure.

  

Pour renforcer ces lignes de soins, une activité CATTP a été ouverte aux Nymphéas.

6.      DEFINITION ET MISSIONS GENERALES DE LA FONCTION

L’assistant social travaille au sein de l’équipe pluri professionnelle de l’unité (psychiatre, gériatre, psychologue, cadre de santé, infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeute,  psychomotricien, ergothérapeute, secrétaire).

Il travaille également en coordination avec les équipes de gérontopsychiatrie de secteur et le réseau gérontologique correspondant.

Il aide au développement des capacités du public concerné pour maintenir ou restaurer son autonomie. Il mène des interventions susceptibles de prévenir ou de surmonter les difficultés.

Il agit avec les personnes, familles groupes afin d’améliorer leurs conditions de vie sur le plan social, sanitaire, familial, économique, culturel.

Ce professionnel est pleinement associé aux réunions de l’équipe soignante hospitalière. Lors des entretiens avec le patient et son entourage, il rassemble des informations afin de faire valoir les droits et les souhaits de l’usager, contribuant ainsi à favoriser son insertion sociale et son autonomie, dans le cadre global du projet de soins et de vie. Sa connaissance du réseau social et médico-social lui permet de maintenir les liens entre l’hôpital et l’extérieur.

 7.      ACTIVITES PRINCIPALES

7.1.             Intervention auprès du patient et/ou de sa famille et/ou son entourage 

  • Bilan de la situation sociale des patients, en relation avec leur entourage : ouverture ou maintien des droits, liens avec les différents partenaires impliqués dans la situation (CPAM, Conseil général, MDPH, mairie, CAF, services de tutelle, bailleurs, structures d’hébergement, organismes de maintien à domicile, associations…)  

  • Aide aux démarches administratives, information, orientation, accompagnement social, suivi des situations,

  • Participation, au sein de l’équipe pluri-professionnelle, à l’élaboration du projet personnalisé du patient, avec évaluation psychosociale des besoins, 

  • Accompagnement social : conseils, orientation et soutien aux patients et à leur entourage, éventuellement dans le cadre de déplacements ou de visites à domicile, 

  • Aide au maintien à domicile ou dans les lieux de vie par la mise en place d’actions préventives ou curatives en vue du retour à domicile ou du placement, 

  • Rédaction de rapports sociaux (mesures de protection des biens par exemple) et de signalements, 

  • Rédaction de compte rendus et tenue du dossier social, 

  • Transmission des informations nécessaires au déroulement de la prise en charge dans le cadre des réunions d’équipe interne à l’unité, 

  • Travail de liaison avec les équipes médicales, paramédicales et sociales des différents services du pôle,  

  • Participation à l’élaboration du projet de soin et de vie 

  • Recherche d’établissement  adapté, de lieu dit « de répit » et d’accueil de jour, accompagnement de la personne âgée et travail de relais 

  • Connaissance et maitrise  du portail internet ViaTrajectoire  

  • Saisie de son activité dans le logiciel Cortexte.

     

7.2.             Travail Institutionnel 

  • Dans l’unité : participation aux réunions d’équipe, aux synthèses cliniques, aux formations….

  • Dans le pôle : participation aux staffs mensuels, aux temps institutionnels et notamment à la réunion « patients en attente », aux formations et reprises cliniques du jeudi

  • Participation au projet de service et au projet de pôle (par exemple : démarche qualité, accréditation, dossier informatisé du patient, ...

  • En articulation avec l’ensemble des assistants sociaux du pôle :

. ½ journée d’articulation le jeudi matin en intra

. accueil de stagiaires et tutorat, 

. production d’un rapport d’activité annuel.

7.3.             Coordination avec le réseau gérontologique 

  • Travail de partenariat avec les différents organismes sociaux (Conseil Général, CPAM, Maison du Rhône…)
  • Connaissance et travail de réseau des structures médico-sociales et les services d’aides à domicile

7.4.             Veille sociale 

  • Participation aux groupes de travail mis en place sur l’Institution (réunion des assistants sociaux, rencontres diverses : Vice Procureur de <personname productid="la R←publique" w:st="on">la République</personname>, service des tutelles…)
  • Actualisation de la législation

8.      COMPETENCES ET QUALITES REQUISES 

8.1.             Formation souhaitée 

  • Diplôme d’Etat d’Assistant du service social

8.2.             Expérience professionnelle

Connaissances de la psychiatrie et/ou de la psychiatrie du sujet âgé seraient souhaitée

8.3.             Qualités souhaitées 

  • Aptitude au travail en équipe pluridisciplinaire et attention portée au partage des informations utiles à la continuité du projet thérapeutique 
  • Aptitude à établir des relations de travail avec les acteurs partenaires du soin psychiatrique et à maintenir un positionnement en interface entre le domaine social et le soin 
  • Capacités relationnelles et sens de l’écoute 
  • Capacités d’initiative, d’autonomie dans l’organisation et dans la mise en œuvre des actions tout en se référant au responsable hiérarchique du service
  • Proactivité, réactivité, autonomie décisionnelle
  • Adaptabilité
  • Intérêt pour la problématique du sujet âgé  

 9.      DIVERS

Permis de conduire indispensable

 

 

 

Haut de contenu