Prendre soin du chien et accompagner un binôme

Yohann Severe, Président fondateur, Association Gamelles pleines, Caen

Depuis 2008, l’association Gamelles pleines aide les personnes les plus démunies à s’occuper de leurs animaux de compagnie. En s’appuyant sur des valeurs fondamentales, l’Association s’appuie sur l’idée que les chiens sont un aidant pour l’Homme et qu’ils apportent une multitude de bienfaits à leur maître. La relation qui existe entre la personne sans abri et son chien, souvent ancrée dans un contexte de souffrance psychique ou d’exclusion sociale, peut parfois se traduire par un rapport fusionnel. Bien que cet attachement puisse paraître problématique, nous défendons l’idée que la prise en compte du binôme maître-animal favorise l’insertion sociale de la personne. Ainsi, dans l’adversité de la rue, le binôme devient une nouvelle identité, composée de deux individus, qu’il convient alors d’aider simultanément. En proposant des actions tournées vers l’animal et leur maître, l’Association participe à améliorer le quotidien de ces binômes. C’est donc à partir des liens existants entre l’animal et la personne que les bénévoles de l’Association réalisent des missions, qui se déclinent en sept axes fondamentaux :

- inciter et favoriser l’accueil des binômes isolés ;

- marauder, nourrir et écouter ;

- permettre un accès des animaux aux soins vétérinaires ;

- accueillir l’animal pour favoriser l’hospitalisation des maîtres isolés ;

- conforter, valoriser et renforcer la responsabilisation des maîtres ;

- témoigner et sensibiliser ;

- soutenir dans le deuil.

Lors des maraudes, nous allons à la rencontre des personnes sans abri avec des animaux et nous nous positionnons à leur écoute. Le rapport de confiance qui s’établit entre l’équipe de bénévoles et le maître grâce à l’animal facilite le travail avec les acteurs sociaux. Ici, l’animal endosse le rôle de médiateur. En limitant les problèmes liés à la présence de l’animal de compagnie, en favorisant les adaptations permettant son accueil dans les structures aux contraintes institutionnelles, en réduisant les difficultés associées à sa simple présence, l’Association permet de préserver le lien existant entre l’animal et son maître. Cela accroît notamment le rapport de confiance établi entre la personne aidée et ses différents aidants, puisque la relation positive qui peut s’établir entre le professionnel et l’animal peut avoir comme effet de rassurer la personne prise en charge. Enfin, en s’assurant du bien-être de l’animal, l’Association participe à le maintenir aux côtés de la personne en difficulté.

Nous vous invitons à vous rendre sur le site internet de l’Association pour connaître plus amplement leurs actions : https://www.gamellespleines.fr/ 

Haut de contenu