Actualités

Agenda

La question de la souffrance. Symptômes, enjeux, issues.

XVIIIe Journées d’Etude de Pratiques Sociales, lndi 10, mardi 11 et mercredi 12 décembre 2012.

Lieu : locaux du CIEP, Centre International d’Etudes Pédagogiques 1, avenue Léon Journault, 92310 Sèvres, (Métro « Pont de Sèvres »)

Contact : Tél. 06 45 90 67 61 - Fax : 01 49 85 18 19 –

Courriel : Pratiques.Sociales@wanadoo.fr

 

Du bébé à l’adolescent : Sexe, sexuel, sexualités. Le lien passionnel

Les 12 et 13 octobre 2012 à la Maison de la Mutualité, 24 Rue Saint Victor - 75005-Paris

Contacts : Estelle Georges-Chassot, Carnet psy

Tél 01 46 74 35 – fax 01 46 04 74 00 – email est(at)carnetpsy(dot)com

 

Information

DU de "Psychiatrie et santé communautaire"

Pour la 5ème année consécutive, l'équipe du DU vous propose un programme, qui nous l'espérons, éveillera votre curiosité.  

Ce DU est unique car il propose d'une part que des personnes directement concernées par l'expérience de la maladie et de ses effets sociaux, et aussi du système de soins, interviennent aux cotés de chercheurs et des professionnels de terrain. 

D'autre part, il invite aussi les personnes qui le souhaitent, comme auditeur libre, dans la limite des places disponible (demande à faire par mail au Pr Naudin).  

Cette année, de nouveaux intervenants ont été sollicités, et les modalités d'enseignement légèrement modifier afin d'améliorer l'accompagnement au passage à l'écrit. 

Pour toute question relative aux inscriptions veuillez contacter Erwin derungs au mail ci -joint ou au téléphone aux 2 numéros suivant:

Contact : Tél. 04 91 58 24 57 et  06 40 89 87 48

L'annonce de la démolition du mur d'enceinte du site de Lommelet dans le cadre du chantier du nouvel hôpital de l'EPSM de l'agglomération lilloise (Saint-André) a donné lieu à une exposition-happening d'une grande richesse symbolique : des messages imaginés dans les différents ateliers artistiques de la métropole ont surgi sur le mur asilaire, des œuvres d’enfants et d’adultes se sont expérimentées et affichées, près de 300 personnes de tous horizons se sont retrouvées "au pied du mur" sans nostalgie, pour un finissage convivial le 16 mars dernier. Aujourd'hui, le mur a disparu, et l'hôpital est ouvert sur la ville.

 

 

Haut de contenu