Les voix des personnes concernées. Échanges et réflexions pour contribuer à une société inclusive (novembre 2020)

L’Orspere-Samdarra et le collectif « Tou∙te∙s concerné∙e∙s ! » (issu des "États généraux des personnes vivant - ou ayant vécu - des troubles psychiques" qui se sont déroulés les 4 et 5 avril 2019), vous invitent à deux journées d’étude le jeudi 5 et le vendredi 6 novembre 2020 à Lyon. 

Placées sous le signe de l’échange, du croisement d’expérience et de l’enrichissement des savoirs, elles prennent pour thématique générale la place donnée (ou à donner) à la voix des personnes en situation de vulnérabilité sociale (vivant avec des troubles psychiques, ayant des parcours de migration ou d’exil, en situation de précarité, en situation d’exclusion ou confrontées à des actes stigmatisants ou discriminatoires).

Ces journées d'étude sont gratuites, mais l'inscription est obligatoire.

Les programmes complets des deux journées d’étude seront mis en ligne cet été et les inscriptions seront ouvertes à la rentrée 2020.

Argumentaires des journées d'étude du 5 et 6 novembre 2020

L’ensemble des préconisations du collectif « Tou∙te∙s concerné∙e∙s ! » appelle à une société plus juste et inclusive à l’égard des personnes atteintes de troubles psychiques. Si la participation des « usagers » est aujourd’hui promue dans l’élaboration des politiques publiques, ses effets concrets se font attendre et les vécus d’exclusion demeurent fréquents. Il s’agit donc au cours de cette journée d’interroger les différents leviers susceptibles de rendre effective l’inclusion des personnes concernées dans la société et leur participation dans leur parcours.

Dans la continuité de la démarche initiée par les États généraux, et en partenariat avec l’Orspere-Samdarra, ces deux journées d’étude complémentaires, visent à remettre au cœur des échanges la voix des personnes concernées. Pair-aidance, rétablissement, pouvoir d’agir… Ces notions, qui se diffusent rapidement, replacent au centre des débats, des pratiques de soin et d’entraide, la place donnée à l’écoute ainsi que la prise en compte des vécus et du savoir expérientiel des personnes. Comment viennent-elles modifier les pratiques, notamment dans les domaines de la santé et du travail social ? Quelles revendications émergent du côté des personnes, mais aussi des professionnels ou des proches qui les accompagnent ? Quelle place est donnée à cette parole ? Comment faire évoluer les représentations ? 

Dans l’idée de réfléchir ensemble sur les différentes réponses qui pourraient être apportées à ces questionnements, ces journées s’attacheront à placer au centre des échanges la voix des personnes concernées, leurs vécus, leurs expériences ainsi que leurs revendications. Au-delà de faire valoir l’importance de prendre en compte ce dont les personnes sont porteuses, les différentes tables rondes interrogeront plus largement les questions liées à la participation, l’inclusion et le pouvoir d’agir. À quelles problématiques, ou difficultés pratiques, nous confrontent ces thématiques aujourd’hui ? Quels moyens font valoir la voix des personnes concernées ? Quels effets l’inclusion de la parole des personnes concernées peut-elle produire sur les personnes elles-mêmes, sur leurs propres parcours, mais aussi dans l’accompagnement de leurs pairs ? Enfin, ces temps d’échanges, répartis sur deux jours, ont comme objectif d’inclure dans ces réflexions les professionnels et les proches, aussi concernés.

La première journée sera l’occasion de faire un point sur la participation des personnes concernées, d’écouter leurs revendications, de comprendre comment elles émergent et peuvent devenir des actions concrètes, et d’envisager de nouvelles modalités d’organisations, de soin ou d’accompagnement, et de participation. Lors de la seconde journée, des ateliers thématiques seront proposés entre usagers, proches, bénévoles professionnels et représentants institutionnels.

 « Écouter les voix des personnes concernées pour agir », le jeudi 5 novembre, ENS Lyon

Cette première journée sera organisée autour de trois tables rondes thématiques. La première table ronde, « Droits des personnes concernées  et participation», aura comme objectif de poser le cadre sociohistorique de ces deux journées d’échanges. La seconde table ronde, « À l’écoute des revendications », questionnera plus spécifiquement la participation des personnes concernées dans leur parcours de soin. Celle-ci s’appuiera sur les réflexions et les revendications mises en avant par le travail du collectif « Tou∙te∙s concerné∙e∙s ! ». Enfin, la troisième table ronde, « Agir pour l’inclusion et le changement », présentera les différents moyens d’action qui favorisent la prise en compte de la parole et du vécu des personnes concernées et développent leur pouvoir d’agir, grâce à la création d’outils, de dispositifs, ou de collectifs.

« Échanger, changer les regards : ateliers entre usagers, proches et professionnels », le vendredi 6 novembre, au CH Le Vinatier

Cette deuxième journée d’étude a comme objectif de donner une place plus importante aux échanges, en créant des temps de discussion entre les personnes concernées et celles qui les accompagnent (professionnels de santé, du travail social, mais aussi leurs proches) afin de construire des solutions communes et promouvoir le partage d’expérience et de points de vue. Le matin accueillera une intervention en plénière, animée par le collectif « Tou∙te∙s concerné∙e∙s ! » et l’Orspere-Samdarra. Cette intervention reviendra sur les réflexions qui ont émergé au cours de la première journée d’étude, et présentera les différents ateliers, au choix. Un premier temps d’échange en atelier sera proposé suite à cette intervention en plénière. Un temps convivial autour d’un repas partagé permettra de continuer les échanges et les rencontres le temps du midi. Un deuxième temps d’atelier sera proposé l’après-midi. Enfin, un temps en plénière viendra conclure cette journée d’échange en présentant les différentes réflexions qui ont émergé des ateliers.

Si vous souhaitez être informé de la mise en ligne des programmes de ces deux journées d’étude et de l’ouverture des inscriptions, veuillez indiquer votre adresse mail :

Haut de contenu