Les adolescents dits difficiles (décembre 2016)

Artiste: BY! : Page BY! sur Facebook / Instagram et Facebook: Amalle Dupuy ; amalle.dupuy@gmail.com

Cliquer ici afin d'écouter les interventions audio de la journée d'étude, rubrique "Ressources - Ressources documentaires - Actes journées d'étude Orspere-Samdarra" du site internet.

 

Informations pratiques

Vendredi 09 Décembre 2016 à la salle Pierre Laroque, au Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, Paris.

Contact : 04.37.91.53.90 ou orspere-samdarra(at)ch-le-vinatier(dot)fr

L’inscription est gratuite mais nécessaire via le formulaire ci-dessous.

Argumentaire

Adolescents dits « difficiles », « incasables », « patates chaudes » : comment comprendre la problématique de ces jeunes qui viennent mettre à mal nos institutions et dans un même mouvement mettre en tension les pratiques des professionnels ? Quelles réponses peuvent-elles être données, que ça soit dans des termes cliniques ou organisationnels ?

L’appellation « adolescents difficiles » correspond à une façon de catégoriser des jeunes dont la problématique n’entre pas dans les schémas de quadrillage disciplinaire et institutionnel classiques : ces adolescents se situent à l’interface du psychiatrique, du judiciaire et du socioéducatif. La multiplication des dispositifs d’accompagnements personnalisés et leur réorganisation dans un maillage inter-institutionnel s’articule avec la nécessité de coordonner l’action. 

À partir de la recherche sur « Les professionnels à l’épreuve des adolescents difficiles » réalisée l’Orspere-Samdarra, cette journée d’étude vise à créer un espace d’échange et de réflexion à destination des professionnels de terrain autour des problématiques des adolescents dits difficiles. La journée s’organisera autour de trois tables rondes thématiques, incluant des interventions issues aussi bien du domaine universitaire que de professionnels de terrain côtoyant les adolescents difficiles.

La première table ronde se propose d’interroger la catégorie des adolescents dits « difficiles ». Qui sont ces jeunes ? Comment les penser en termes cliniques ? Quels phénomènes sociétaux s’entrecroisent avec ce public ?

La réponse aux questions soulevées par les adolescents dits difficiles n’est pas inscrite dans une mission bien définie administrativement mais se construit essentiellement dans et par une action sans cesse remodelée et remise en cause.  La deuxième table ronde abordera la question des institutions et des pratiques des professionnels. Quels remaniements professionnels s’opèrent ? Quelles épreuves de professionnalité sont soulevées ?

Enfin, la troisième table ronde présentera différents dispositifs d’accompagnement et de prise en charge des adolescents dits difficiles.

Programme de la journée d'étude

Cliquer ici afin de télécharger le programme de la journée d'étude "Les adolescents dits difficiles" (PDF).

8h15 Accueil des participants

9h00 Introduction de la journée

Halima Zeroug-Vial, médecin psy-chiatre, directrice de l’Orspere-Samdarra, Lyon

9h30 - 10h45 Des adolescents, des vulnérabilités

Adolescents du monde et idéal identitaire

Daniel Derivois, psychologue, Uni-versité de Bourgogne, Dijon

La catégorie des adolescents difficiles

Yanis Gansel, pédopsychiatre (HCL), docteur en anthropologie, Lyon

Sociologie de la délinquance juvénile

Gérard Mauger, CNRS, chercheur au Centre Européen de Sociologie et de Science politique (CESSP), laboratoire CNRS-EHESS-Paris I

Discutant : Christian Laval, sociologue, Lyon

11h-11h15 : Pause

11h15 - 12h30 : Des professionnels et des institutions mis à l’épreuve

Étude relative aux jeunes en situation d'"Incasabilité"

Isabelle Grimault, sous-directrice Enfance Famille à la Direction Gé-nérale de la Cohésion Sociale

Les professionnalités à l'épreuve des trajectoires interinstitutionnelles

Béatrice Deries, sociologue, formatrice-chercheuse, Ecole Rockefeller, Lyon

Troubles de l’identité narrative

Roman Pétrouchine, pédopsy-chiatre, chargé de recherche Ors-pere-Samdarra, Lyon

Discutant : Nicolas Chambon, sociologue, Orspere-Samdarra, Lyon

12h30-14h: Pause repas

14h - 16h : Expériences, innovations et travail interinstitutionnel. Quels disposi-tifs d’accompagnement pour les adolescents difficiles ?

Vulnérabilités adolescentes et Maisons des adolescents

Patrick Alécian, pédopsychiatre, Créteil

Prise en charge des jeunes en voie de radicalisation : premières con-clusions du groupe de travail initié par la MIVILUDES

Serge Blisko, Président de la Mis-sion interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sec-taires, Paris

La dimension protectionnelle de la prise en charge en centre éducatif fermé (CEF)

Yasmine Boutkhili, Responsable d’unité éducative, Centre éducatif fermé, Épinay-sur-Seine

Discutant : Roman Pétrouchine, pédopsychiatre, chargé de recherche Ors-pere-Samdarra, Lyon

16h-16h30 : Conclusion de la journée

Halima Zeroug-Vial, médecin psychiatre, directrice de l’Orspere-Samdarra, Lyon

Les inscriptions à la journée d'étude "Les adolescents dits "difficiles" sont fermées.

Pour toute question ou information supplémentaire, veuillez contacter directement l'Orspere-Samdarra par téléphone au 04 37 91 53 90 ou par mail: orspere-samdarra(at)ch-le-vinatier(dot)fr

Haut de contenu