Faire avec la mort : morts, vulnérabilités et pratiques en santé mentale

Télécharger le programme de la journée d'étude en cliquant ici (PDF).

Argumentaire

Cette journée d’étude traite d’une thématique à la fois sensible et potentiellement dérangeante : la mort. Quel est notre rapport à la mort  et comment a-t-il évolué ? Son vis-à-vis est-elle la vie ? Comment pratiquement « accompagner à la mort » ? Qu’est ce qu’un deuil ? Si nous pouvons nous accorder sur le constat d’une déritualisation de la mort, il y alors d’autant plus un enjeu à échanger collectivement sur cette thématique.

Présente comme une réalité statistique potentielle dans le champ de la précarité, la mort n’en demeure pas moins un phénomène dénié, nécessairement peut-être, dans les pratiques d’accompagnement social. La perspective de projet s’inscrit en effet contre cette issue tragique de trajectoires bien souvent marquées par les conduites d’autodestruction et le cumul des problématiques  de santé. Ou bien elle peut tendre à occuper tout l’espace de l’accompagnement en occultant les capacités et possibilités créatives de ces personnes qui « n’en finiraient pas de mourir ». C’est en tous cas souvent sur un mode traumatique qu’elle s’impose, rappelant sa réalité de façon brutale et inattendue.

Elle vient visibiliser, voir déranger, ceux dont « on » s’était accommodés d’une certaine invisibilité. Elle rappelle, tragiquement, qu’il y avait une vie : une personne. Ces morts de la rue, ces morts aux frontières, peuvent tout autant nous mettre face à notre impuissance que nous questionner sur qu’ils peuvent signifier.

Cette journée d’étude, associant professionnels de terrains et chercheurs de plusieurs disciplines, propose d’évoquer ces figures et ces destins de la mort dans les pratiques d’accompagnement social ou clinique, tant dans sa potentialité que dans ses effets d’actualisation, et les modes de composition avec sa présence, nos manières de « faire avec » elle.

Informations pratiques  

Le mercredi 7 Juin 2017, à l'amphithéâtre René Descartes, 15, parvis René Descartes, Lyon 7ème. 

Programme

Télécharger le programme de la journée d'étude en cliquant ici (PDF).

8h15

Accueil des participants

9h00

Introduction de la journée
Halima Zeroug-Vial, médecin psychiatre, directrice de l’Orspere-Samdarra, Lyon

9h30 - 10h45: Table ronde : "Mort et précarité"

  • "Que peuvent nous apprendre les analyses de la pratique après la mort d'un homme ou d'une femme de la rue ?"

Jean Furtos, psychiatre, fondateur de l’Orspere, Lyon

  • " La mort des SDF : un enjeu politique, économique et social embarrassant ."

Daniel Terrolle, Maître de conférence honoraire en anthropologie, Université Paris 8, Laboratoire LAVUE , UMR LAVUE 7218 CNRS

Discutant : Nicolas Chambon, sociologue, Orspere-Samdarra, Lyon

11h - 11h15 : Pause

11h15 - 12h30: Table ronde : "Accompagner la fin de vie"

  • "Du soin au prendre soin : la réali-té du sujet"

Florence Meilland, psychologue, équipe mobile de soins palliatifs, hôpital de la Croix Rousse, Lyon
Myriam Legenne, médecin, équipe mobile de soins palliatifs, hôpital de la Croix Rousse, Lyon

  • « Il ne passera pas l’hiver ou les effets de la mort dans le travail de rue »

Bertrand Zilber, psychologue, Centre hospitalier Alpes Isère

Discutant : Adrien Pichon, psychologue, Orspere-Samdarra, Lyon

12h30-14h: Pause repas

14h - 16h: Table ronde :"La santé mentale à l’épreuve de la mort"

  • « Vieillir, vivre et mourir. Travail psychique des âgés et de soignants »

Jean-Marc Talpin, psychologue clinicien, Professeur de psychopathologie, membre du Centre de Recherche en Psychopathologie et Psychologie Clinique, Université Lumière Lyon 2, président de l'Association Rhône-Alpes de Gérontologie Psychanalytique

  • "Faire avec la mort à la frontière franco britannique"

Lou EINHORN, Psychologue, Calais

  • « Prévention du suicide »

Intervenant à déterminer

Discutant : Anne-Sophie Haeringer, sociologue, Centre de Sociologie de l’innova-tion, CSI-i3, Lyon

16h-16h30: Conclusion de la journée

Halima Zeroug-Vial, médecin psychiatre, directrice de l’Orspere-Samdarra, Lyon

Haut de contenu