Coordination Santé Mentale Exil Drôme-Ardèche

L’Orspere-Samdarra organise en 2018 quatre rencontres sur le territoire de la Drôme et de l'Ardèche qui s’inscrivent dans le cadre des missions de notre observatoire : faciliter l’accès aux soins en santé mentale du public migrant précaire et soutenir les pratiques des professionnels de terrain engagés dans ces prises en charge.  

Les rencontres avec les équipes de structures d’hébergement, de Pass et d’Empp du territoire mais aussi avec les acteurs associatifs et militants,  ont montré la préoccupation grandissante concernant la santé mentale de ces populations.  L’ accélération des procédures, la saturation des dispositifs d’hébergement, les difficultés d’accès aux droits et aux soins fragilisent encore davantage ces publics et les professionnels (et bénévoles) qui les accompagnent.

Le public migrant est présent sur le territoire de la Drôme et de l’Ardèche (on compte notamment 673 places d’hébergement en CADA, AT-SA, PRADHA, HUDA et 210 places en CAO) et se retrouve dans les circuits de la précarité. Il présente des spécificités qui mettent à l’épreuve les professionnels de terrain (la barrière linguistique et plus généralement le cumul de vulnérabilités : sociales, médicales, psychologiques, juridiques), de ce fait  la prise en charge est complexe, chronophage et nécessite une réponse pluridisciplinaire et un travail en réseau.  

De nombreux professionnels rencontrés font état de difficultés d’articulation des ressources, d’orientation et d’accès aux soins en santé mentale pour ces publics. On observe également un certain isolement des équipes travaillant dans les structures d’hébergement , qui se retrouvent en première ligne et témoins d‘une souffrance massive.

L’objet de ces rencontres sera donc d’amorcer une dynamique collaborative autour de la prise en charge du public migrant précaire sur le territoire de la Drôme et de l’Ardèche.

Les objectifs de ces rencontres pluridisciplinaires seront les suivants :

- soutenir les professionnels et bénévoles engagés dans ces prises en charge en offrant un espace d’échanges et de réflexions

- faciliter le lien entre la psychiatrie publique et les autres lieux de soins associatifs ainsi que les structures d’hébergement

- visibiliser et articuler les ressources présentes sur le territoire de la Drôme et de l’Ardèche

- mutualiser les connaissances et présenter les dispositifs

- valoriser les pratiques des professionnels de terrain

- penser et construire des réponses coordonnées aux problématiques soulevées

La prochaine rencontre aura lieu à Montélimar, au CADA Adoma, 98 Route du Teil, le vendredi 13 juillet de 14h à 17h.

 

Les dates et lieux des deux rencontres suivantes vous seront communiqués prochainement.

Pour vous inscrire, veuillez remplir le formulaire suivant :

Choix de la rencontre:

Haut de contenu