Présentation

Créé en 1876, le Centre Hospitalier Le Vinatier n'a eu de cesse d'évoluer pour une offre de soins toujours plus moderne et adaptée.

1876

Initié par le professeur Joseph Arthaud en 1868, l’Asile de Bron ouvre ses portes sur un territoire de 37 hectares. Les psychiatres et infirmiers, inspirés par les principes humanistes du docteur Philippe Pinel, œuvrent pour un meilleur traitement des malades et l’évolution des conditions d’hospitalisation.

1937

L’ Asile de Bron prend le nom d’hôpital départemental. Un potager, un verger, une dizaine d’hectares de vignes, qui donneront le nom de Vinatier, ainsi qu’une ferme voient le jour sur les vastes terrains qui atteignent alors 112 hectares. Ces nouveaux aménagements, via l’accomplissement de travaux agricoles, favorisent la vie collective.

1938

Dans un souci de modernisation et d’évolution, des services pour enfants et des services dits " libres et ouverts " sont crées.

1950

Les progrès médicaux ouvrent de nouvelles perspectives de traitement. La mixité des services et l’organisation des soins basée sur le secteur psychiatrique opèrent une véritable reconfiguration des soins en 1970.

1986

Le dispositif public de secteur psychiatrique connaît une vaste réorganisation qui s’accompagne d’une diversification des modes de prise en charge. L’hôpital devient alors le Centre Hospitalier Le Vinatier.

Des Centres Médico-Psychologiques (CMP) sont installés dans la ville, au plus près des lieux de vie des malades. Ils sont complétés par des Hôpitaux De Jour (HDJ) et des Centres d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel (CATTP). Ces outils thérapeutiques contribuent à éviter une hospitalisation et permettent un suivi médical et soignant, avant et après hospitalisation.

Aujourd’hui


Le Centre Hospitalier Le Vinatier est organisé en pôles d’activité clinique et dispose d’une ligne de soins complète pour répondre aux besoins de la population qu’il dessert .
En ce début de siècle, le Centre Hospitalier Le Vinatier est un hôpital moderne, en mouvement, sans cesse préoccupé par l’amélioration de la qualité et de l’offre de soins qu’il propose à la population.

Haut de contenu