Présentation

Depuis 1997, la Ferme du Vinatier conçoit et met en œuvre la politique culturelle du Centre Hospitalier Le Vinatier. Interface originale entre l’hôpital et la cité, elle dispose d’un espace situé dans un ancien bâtiment agricole réhabilité avec une salle de spectacle et une salle d’exposition. Ce lieu innovant s’inscrit dans le programme « Culture et santé » et propose des créations, médiations, formations et diffusions culturelles à un large public.

Au gré des saisons, les partenariats avec les structures culturelles du territoire se sont multipliés, permettant ainsi de mettre en œuvre et de poursuivre l’un des principaux objectifs de la Ferme du Vinatier : décloisonner l’hôpital en l’ouvrant sur la ville pour une meilleure compréhension de la psychiatrie, contribuant par là même à lutter contre la stigmatisation de la maladie, des usagers et de l’institution.

Aujourd’hui, la Ferme du Vinatier participe tout au long de l’année aux temps forts de la vie culturelle en incluant dans sa programmation, suivant les thématiques, des événements comme la Fête du Livre de Bron, la Fête de la Musique ou encore la Biennale d’Art Contemporain.

Depuis sept années, elle coordonne également le dispositif intitulé « Eclats d’art - Réseau des projets artistiques des unités de soin ». Avec son appui, les services de l’hôpital peuvent désormais candidater à un appel à projet interne « Culture et santé ». Les lauréats conçoivent et pilotent alors leurs propres actions culturelles, en partenariat avec des artistes professionnels et des équipements culturels du territoire.

Par ailleurs, les initiatives de la Ferme du Vinatier embrassent régulièrement le champ scientifique en offrant un espace de débat et de controverse, au travers de projections-débat, de conférences et de colloques. Les expositions qu’elle propose permettent également d’aborder la question de la santé mentale sous un spectre résolument pluridisciplinaire en croisant les approches anthropologiques, sociologiques et historiques.

Objectifs

  • Combattre les préjugés sur la maladie mentale, les malades et l'hôpital psychiatrique
  • Favoriser l'expression des patients et leur ouverture sur la vie culturelle
  • Contribuer à l'insertion de l'établissement dans son environnement urbain en collaborant étroitement avec les collectivités territoriales et les structures culturelles de l'agglomération
  • Décloisonner l'hôpital
  • Créer les conditions d'une meilleure coopération entre professionnels et avec les usagers
  • Accompagner les transformations de l'hôpital

Domaines d'intervention et actions

  • Création et diffusion artistique : résidences d'artistes professionnels, ateliers de pratique et de création artistique à destination des personnes en soin, sensibilisation à une pratique artistique au sein des services, créations et diffusions culturelles en interaction avec les partenaires culturels, formations artistiques pour les personnels, participation aux manifestations culturelles locales ou nationales (Fête du Livre de Bron, Biennale de la danse, Fête de la Musique …)
  • Ingénierie culturelle - « Eclats d'art – Réseau des projets artistiques des unités de soin », déclinaison propre au CH Le Vinatier du dispositif régional « Culture et Hôpital » : coordination du dispositif et appui aux services de soin dans la conception, le pilotage et l'évaluation de projets artistiques.
  • Exploration de nouveaux modes de coopération interhospitalière : jumelage avec le CHU du Point G à Bamako, l'Institut Universitaire en Santé Mentale Robert Giffard de Québec, partenariat avec l'hôpital Louis-H. Lafontaine de Montréal, participation au Comité local du Rhône "Culture et Santé", etc.
  • Diffusion scientifique : des expositions et des rencontres-débats croisant des approches pluridisciplinaires sur des thèmes relatifs à la santé mentale, en collaboration avec des universités et des chercheurs
  • Programme d'action culturelle dans le domaine musical avec le Centre de Formation de Musiciens Intervenant à l'école – Université Lyon 2 (mise en œuvre de journées professionnelles et de formations transversales autour de la thématique « Musique et santé mentale ») et en partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Régional de Musique  de Lyon (intervention musicales dans les services de soins pour enfants)

Haut de contenu