Actualités, Recherche

Une journée de formation au Programme BREF pour diffuser la psychoéducation des familles

Mis en ligne le 20 juin 2022

Le Centre Lyonnais des Aidants en Psychiatrie (CLAP), dirigé par le Dr. Romain Rey du Centre Hospitalier Le Vinatier, vient de publier une étude dans une revue de pédagogie médicale (Academic psychiatry) visant à décrire et évaluer la formation au Programme BREF délivrée aux professionnels de santé et aux bénévoles d'associations de familles en psychiatrie.

La formation au programme BREF ou comment diffuser les bonnes pratiques et renforcer le lien entre l’hôpital et les associations de familles

Pour rappel, le programme BREF est un programme de psychoéducation unifamilial (une seule famille est reçue en l’absence de son proche) à destination des aidants en psychiatrie, quel que soit le diagnostic de la personne concernée par les troubles (y compris lorsque le diagnostic n'est pas encore connu). Le programme BREF se décline sur 3 séances d’une heure auxquelles s’ajoute un rappel téléphonique à 3 mois. Il est animé par 2 professionnels de santé et la troisième séance du programme est co-animée par un bénévole associatif de l’Unafam. Ce programme a pour objectif d’apporter de l’information aux aidants et de les connecter au réseau local d’aide aux aidants. BREF est une innovation thérapeutique créée localement par le CLAP et l'Unafam : il est issu de la recherche participative. Des résultats préliminaires montrent son efficacité sur la réduction de la symptomatologie dépressive des aidants et du fardeau ressenti (Rey et al., 2020).

Dans quel contexte a été créé cette journée de formation au programme BREF ?

Les aidants et les familles en psychiatrie sont des acteurs essentiels dans le rétablissement des personnes vivant avec un trouble psychique sévère. Les aidants constituent en revanche une population vulnérable puisque ce rôle est souvent associé à des conséquences négatives sur la santé psychique et physique. Face à ce constat, des interventions pour soutenir et informer les aidants ont été créées : la plus efficace est "la psychoéducation des aidants". Cela consiste à apporter des connaissances et des stratégies aux aidants afin de les soutenir dans leur rôle et de leur permettre de se préserver.

Proposer de la psychoéducation à destination des aidants est un enjeu fondamental car ce type de soin présente un double bénéfice :

  • Une amélioration du bien-être mental des aidants
  • Un gain dans le rétablissement pour les personnes concernées par le trouble psychique


En effet, chez les personnes avec un trouble schizophrénique, la psychoéducation des aidants peut réduire de 40% le risque de rechute et de ré-hospitalisation.

Pour toutes ces raisons, les recommandations internationales et nationales préconisent que la psychoéducation des aidants soit proposée le plus tôt possible et à toutes les familles en psychiatrie.  A ce jour, il existe un retard français considérable puisqu'une faible proportion seulement des familles bénéficie de psychoéducation (<5%) et souvent après un délai important (8 à 12 ans après le début des troubles de leur proche).


Dans ce contexte, la sensibilisation et la formation des professionnels de santé à ce type de soin représente un levier majeur pour améliorer la santé des personnes vivant avec un trouble psychique et la santé de leurs aidants. Dans cette optique, la journée de formation au programme BREF a pour objectif de délivrer les connaissances et les compétences nécessaires à l’implémentation du programme BREF à destination des aidants en psychiatrie. Elle propose un socle de connaissances actualisées sur l’efficacité de tels soins et vise également à encourager l'établissement de partenariats entre les établissements sanitaires et les associations de familles. A notre connaissance, aucune formation équivalente n’existe à ce jour en France.

Quel est le public concerné par cette formation ?

La journée de formation au programme BREF vise à sensibiliser le plus grand nombre. Elle est ouverte à tout professionnel de santé du sanitaire ou du médico-social ainsi qu’aux bénévoles associatifs. Ainsi, elle touche aussi bien les infirmiers et psychologues (les professionnels le plus fréquemment impliqués dans l’animation du programme) mais aussi d’autres corps de métier tels que les travailleurs sociaux, les médecins, les étudiants en santé, les secrétaires, etc. Le CLAP est persuadé qu’un public élargi participera à la promotion de l’accès à la psychoéducation des aidants de manière plus précoce et plus systématique (conformément aux recommandations internationales sur le sujet).

Parallèlement, la formation s’adresse également aux bénévoles d’associations de familles dans un souci de favoriser le partenariat entre les établissements de santé et les ressources associatives, tout en faisant la promotion des interventions de pair-à-pair.

La formation au programme BREF est dispensée mensuellement au Centre Hospitalier Le Vinatier. Les formateurs se déplacent également sur place pour former d'autres établissements. Depuis sa création en octobre 2018, 1600 participants ont été formés au programme BREF.

Comment cette formation est-elle structurée ?

Différentes techniques pédagogiques ont été sélectionnées pour construire la journée de formation au programme BREF. En particulier, des jeux de rôle sont utilisés dans l’intention d’entrainer les participants à des situations fréquemment rencontrées dans le cadre de l’accueil des familles. Ceux-ci favorisent l’acquisition de compétences en communication et sont guidés et ponctués de feedback par les animateurs. Les participants peuvent alors pratiquer dans un environnement contrôlé et sécure pour un apprentissage sans erreur.

En outre, du temps est accordé dans la journée pour les échanges entre participants et formateurs sur des sujets, souvent jugés délicats, comme le respect du secret médical de l’usager ou encore l’ouverture d’un dossier médical au nom des aidants.

Par ailleurs, un module de la formation porte sur la cartographie des ressources disponibles pour les aidants sur le territoire local. Cet exercice encourage les participants à mieux connaître les ressources sur leur territoire de santé de manière à pouvoir orienter efficacement les aidants à l'issue du programme BREF.

Quels sont les résultats principaux de votre étude ?

Les premières données d’évaluation de la formation BREF ont montré un taux d’acceptabilité élevé reflété par un niveau maximal de satisfaction.

Ainsi, la totalité des participants interrogés recommanderait la formation à d’autres professionnels de santé.

Les données de cette étude confirment également que le format d’une journée est suffisant pour acquérir les connaissances et les compétences nécessaires à l’implémentation et l’animation du programme BREF. Enfin, la formation favorise la mise en place de partenariats entre établissements de santé et associations de familles, ce qui permet de structurer et d'optimiser le parcours d'accompagnement des aidants en psychiatrie.


En conclusion, le CLAP a pu démontrer que la mise en place de journées de formation au programme BREF permettait d'augmenter le nombre de programmes de psychoéducation à destination des aidants sur le territoire national. Devant ce constat, la formation au programme BREF est une méthode prometteuse pour combler le retard français en la matière et permettre à la psychiatrie française de se conformer aux recommandations de soins internationales les plus récentes.

retrouvez l'intégralité de la publication scientifique

Haut de contenu