Actualités, Recherche

Déterminants de la qualité de vie chez les patients avec troubles d’usage d’alcool : résultats préliminaires de la cohorte du SUAL

Mis en ligne le 09 août 2021

Le mercredi 8 octobre, le Service Universitaire d’Addictologie de Lyon (SUAL) participait au congrès international d’Addictologie de l’ALBATROS. L'occasion pour celui-ci de présenter les résultats préliminaires de sa cohorte : Déterminants de la qualité de vie chez les patients avec troubles d’usage d’alcool.

La qualité de vie (QdV) est un indicateur clinique majeur dans l’évaluation médicale contemporaine. C’est le cas dans le trouble d’usage d’alcool (TUAL), où la QdV est l’un des paramètres cruciaux à améliorer. Toutefois, peu d’études ont évalué quels étaient les paramètres cliniques associés à la QdV en début de prise en charge. Au sein de la cohorte de patients suivis au Service Universitaire d’Addictologie de Lyon, nous avons voulu explorer quels étaient les facteurs associés à la QdV chez les patients avec TUAL.

Nous avons ainsi observé que la QdV est fortement corrélée avec le niveau d’autonomie, la qualité du sommeil, le niveau d’activité physique et le fonctionnement sexuel (chez les hommes). La sévérité du TUAL est inversement proportionnelle au score de QdV. Les niveaux d’anxiété trait et état, et de dépression, sont négativement associés à la QdV. L’âge et le sexe n’influent pas sur la QdV. La présence des critères diagnostiques 8, 9 et 11 sont négativement associés à la QdV chez les patients TUAL pur.

Le niveau de QdV dans le TUAL semble donc très en lien avec des dimensions cliniques non-spécifiques (sommeil, autonomie, sexualité, anxiété, dépression). Dimensions qu’il est donc impératif d’intégrer au projet de soins global, pour un meilleur pronostic fonctionnel.

→ Découvrir l'abstract et le poster

Haut de contenu